Critiques

A propos de Satyre et Cithéron  dans Platée au TCE 12/2019 avec Les embassadeurs dir  Alexis Kossenko

La basse taille Arnaud RICHARD dans le double rôle du satyre et de Cithéron montre une allégresse charmante dans le chant, avec un legato bien filé. Un enrobé dans la voix adoucit les basses et des mediums chantants qui dans l’air <Dieu, qui gardez l’univers dans vos mains> résonnent lyriques et pleins d’un leger vibrato.    [Olyrix]

Arnaud RICHARD Cithéron très classe               [ diapason]

Arnaud RICHARD  est un Cithéron à l’émission claire et à la prononciation limpide  .            [forum opera]

Du côté des basses, on saluera l’excellence d‘Arnaud RICHARD successivement Un satyre et Cithéron.     [Musicologie.org]

A propos de Saturno Dans LA Divisione Del Mondo De Legrenzi Opera National Du Rhin dir C.Rousset 2019

Si on ne savait pas le somptueux baryton Arnaud Richard aussi bien portant, témoin sa voix puissante et riche d’harmoniques, on croirait qu’un grave accident neuro-vasculaire l’a réellement cloué en chaise roulante. C’est que la direction d’acteurs de Jetske Mijnssen ne laisse aucune place au hasard et demande aux chanteurs également une perfection dans le jeu qu’on voit rarement aboutie à ce point

bachtrack


A propos de Saturno Dans LA Divisione Del Mondo De Legrenzi Opera National Du Rhin dir C.Rousset 2019

(…) Ressources auxquelles Arnaud Richard n’a rien à envier, presque trop vaillant Saturne : sa voix grave et pleine d’ascendant contredit souvent son personnage grabataire.

Forumopera

A propos de Saül dans David et Jonathas de Charpentier à l’opera Comique Janv 2013 avec Les Arts Florissants dir: W.Christie

Le chœur se distingue par une belle cohérence, malgré des interventions solistes assez inégales. Le Joabel de Krešimir Špicer brille d’une parfaite élégance vocale, sans doute trop bien élevée pour incarner tout à fait la veulerie du personnage. Frédéric Caton (Achis) cède rapidement à l’éblouissant numéro que lui oppose, vocalement et théâtralement, le Saül d’Arnaud Richard, littéralement terrassé par son aveuglement.

Anaclase

A propos de Saül dans David et Jonathas de Charpentier à l’opera Comique Janv 2013 avec Les Arts Florissants dir: W.Christie

Arnaud Richard est la révélation de la soirée : alors qu’il n’était à Aix qu’un guerrier, la défection pour raison de santé de Neal Davies le propulse au premier plan, et il s’acquitte admirablement de cette lourde tâche, offrant un Saül vocalement et théâtralement somptueux, avec une constante recherche d’expressivité.

Forum opera

A propos de Saül dans David et Jonathas de Charpentier à l’opera Comique Janv 2013 avec Les Arts Florissants dir: W.Christie

Le Saül d’Arnaud Richard est un Roi d’Israël très dramatique; sa large voix dégage la sombre chaleur d’une beauté indéniable malgré le tourment et la folie du personnage qu’il représente.

Classique news

A propos de Saül dans David et Jonathas de Charpentier à l’opera Comique Janv 2013 avec Les Arts Florissants dir: W.Christie

Arnaud Richard ist ein guter Sänger und hervorragender Schauspieler, der mit voller kräftiger Stimme den tobsüchtigen, und dann wieder, mit etwas gequälter Stimme, den besessenen Saul eindruckvoll auf die Bühne stellt.

Operapoint

A propos de Saül dans David et Jonathas de Charpentier à l’opera Comique Janv 2013 avec Les Arts Florissants dir: W.Christie

Le plateau est dominé par le superbe Saül maladif et confit de jalousie haineuse d’Arnaud Richard qui prend la relève de Neal Davies (Prologue placé après l’acte III époustouflant de théâtralité, même si nous protestons contre cette translation qui prive la pièce d’une menace présente d’emblée) et le Jonathas peu androgine mais terriblement touchant d’Ana Quintans qui fait montre de ses aigus lunaires et de sa projection droite et sensuelle.

Musebaroque

A propos de Pyrrhus dans Polyxene de Dauvergne à l’opéra royal de Versailles oct 2011 direction: D. Stern

Outre la superbe ouverture, on est marqué par la scène splendide, qui témoigne bien de la filiation ramiste de Dauvergne, « Mer terrible… Gloire funeste !… La vague en mugissant… » (II, 1). Elle met en valeur les qualités d’Arnaud Richard, intense et stylé Pyrrhus. Il domine la distribution par le naturel de la diction, l’intérêt de sa partie et un timbre velouté.

Emmanuelle Pesqué

A propos de Pyrrhus dans Polyxene de Dauvergne à l’opéra royal de Versailles oct 2011 direction: D. Stern

Sous les lourds apparats de Pyrrhus et d’Agamemnon, le sublime Arnaud Richard nous a stupéfiés de sa voix de baryton d’un chromatisme extraordinaire. Que ce soit dans le sentimental chez Dauvergne où les extraits de la Polyxène se concluent par un air sublimement servi par lui, ou bien dans le rôle paradoxal et monumental d’Agamemnon, Arnaud Richard dévoile une théâtralité puissante, nuancée et séduisante.

Muse Baroque

A propos de la Passion selon Saint Matthieu à la Halle aux grains de  Toulouse 2011

Arnaud Richard est une basse élégante et sensuelle capable de douceur comme de vigueur avec une splendeur de ligne admirable. (…) L’aplomb et la vaillance associés de la basse et du violon dans l’air Gebt mir meinen jesum wieder voit en Arnaud Richard et Pierre Bleuse des complices aussi virtuoses que parfaits musiciens de cœur.

Classique news

A propos de Bartolo à l’Opéra national du Rhin 2017

Bartolo Arnaud Richard. le père retrouvé de Figaro, interprété par le baryton-basse Arnaud Richard, à la ligne vocale bien articulée, forme un couple cohérent vocalement et physiquement avec Marie-Ange Todorovitch.

Olyrix

A propos de Rameau Maître à danser CAEN 2014 Dir W Christie

Dans la distribution, on saluera d’abord l’autorité du grand-prêtre d’Arnaud Richard, devenu ici metteur en scène du spectacle monté par les bergers.

Laurent Bury

A propos de Rameau Maître à danser CAEN 2014 Dir W Christie

Pas de second rôle pour le grand prêtre d’Arnaud RICHARD à la voix bien timbrée.

Le monde 2014